En haut
Panier 0 article
La culture du café en Italie

La culture du café en Italie

Bien que le café ne soit pas du tout originaire d’Italie, c’est pourtant dans ce pays que s’est développé une véritable culture du café. Participant au folklore de l’Italie, découvrons pourquoi le café fait aujourd’hui partie de la culture italienne.

Le café en Italie : un art de vivre

Boire un café en Italie relève d’un rituel immuable que chaque Italien respecte religieusement. Ainsi, le petit noir se boit traditionnellement debout au comptoir. Dégusté rapidement, en une gorgée seulement, il n’est pas précisément l’occasion de faire une pause entre amis. Le café en Italie est plutôt un moment solitaire rapide, où l’on profite de ce court instant pour saluer le barista, sourire à une jolie fille, ou échanger quelques politesses avec le voisin, avant de repartir.

Et si le café a une telle importance dans ce pays d’Europe, c’est tout simplement parce qu’il est le berceau de la création des techniques d’extraction de l’expresso que l’on connaît aujourd’hui. Le procédé est un véritable savoir-faire travaillé depuis des centaines d’années par nos voisins italiens.

 

L’histoire de la culture du café en Italie

Le café est originaire d’Afrique, et notamment d’Éthiopie, du Yémen, ou encore d’Arabie. Il n’arrive en Europe qu’au début du XVII ° siècle, et si l’Italie est si importante dans le monde du café, c’est justement parce que ce sont des Vénitiens qui sont à l’origine des premières importations de café en Europe.

Initialement utilisé plutôt comme un médicament, le café devient rapidement une boisson du quotidien. C’est d’ailleurs sur la place Saint Marc que le premier café européen a ouvert. Toujours en activité aujourd’hui, le Caffè Florian a donné le ton, et de nombreux cafés ont vu le jour par la suite à Venise, puis à Rome, avant de s’étendre à toute l’Europe.

La contribution de l’Italie à l'expansion du café dans le monde

Contrairement au vin ou à la bière, le café est un breuvage découvert tardivement. Dès sa découverte, son expansion a donc été rapide, et notamment grâce à l’un des premiers ports européens : le port de Venise.

Les Vénitiens ont ainsi permis de diffuser rapidement dans toute l’Italie la consommation du café. À cette époque, la boisson ressemblait d’ailleurs beaucoup plus à une infusion de café filtre qu’à l’expresso qu’on consomme aujourd’hui. Si le café s’est amélioré avec le temps, c’est une fois encore grâce à des Italiens : Luigi Bezzera et Desiderio Pavoni. Les 2 partenaires ont imaginé, en 1905, les prémices de la machine à café, qu’ils ont appelé l’Ideale. Le mot « espresso » est né de cette technique, qui consistait à pousser l’eau à travers le café compressé, mais aussi de la rapidité de réalisation : 45 secondes seulement.

Les machines à café seront progressivement améliorées, notamment par Gaccia, pour offrir le café que l’on connaît aujourd’hui. Les techniques italiennes vont alors s’exporter dans tout l’Europe, et l’Italie restera jusqu’alors la référence en matière de café.

Même si le café en France n’est pas consommé de la même manière qu’en Italie, il reste une boisson essentielle dans la vie des Français. Cofféa s’inspire alors de la culture du café italienne pour proposer les meilleurs cafés.

 

 

 

Poser une question