En haut
Panier 0 article
Trouver du café torréfié artisanalement en vente en ligne

Trouver du café torréfié artisanalement en vente en ligne

Les grands amateurs de café le savent, le café torréfié artisanalement offre des arômes que nulle autre technique de torréfaction n’arrive à obtenir. Alors pour que chacun puisse profiter de ce café d’exception, Cofféa propose du café torréfié artisanalement en vente en ligne.

Cofféa, vente en ligne de café torréfié artisanalement

Passionnés depuis plus de 50 ans, les torréfacteurs de Cofféa se sont tout d’abord installés au Havre, et ont créé leur première boutique de café, de thé et de chocolat. Forte de son savoir-faire et de sa passion, la marque s’impose progressivement comme une référence en matière de café torréfié artisanalement, et parvient à prodiguer des conseils avisés à tous leurs consommateurs. Café en grain, café moulu, dosette ou encore capsule, aucun café n’a de secret pour Cofféa. Le succès est tel qu’aujourd’hui près de 50 boutiques franchisées se sont ouvertes à travers la France, et que Cofféa propose la vente en ligne de café torréfié artisanal, ouvrant davantage ses portes aux amateurs de petit noir.

Qu’est-ce que du café torréfié ?

La torréfaction du café est une étape indispensable qui permet de rendre le grain comestible. Elle répond à un processus précis, qui diffère selon les cafés.

La torréfaction

Avant torréfaction, le grain de café est vert, dur, et non comestible. On l’appelle la cerise de café.  Pour lui permettre de trouver sa couleur marron si caractéristique, et devenir un véritable condensé d’arômes, le grain de café doit donc être cuit. C’est cette étape que nous appelons la torréfaction.

Le torréfacteur, par son savoir-faire, parvient à déshydrater le grain de café, afin que ses propriétés chimiques et physiques se transforment et libèrent des arômes intenses.

À chaque café sa torréfaction

La torréfaction a une influence majeure sur l’intensité et la variété des arômes d’un café, mais ce n’est pas le seul élément déterminant. Ici, l’expertise du torréfacteur a toute son importance, puisque c’est lui qui devra sélectionner le bon grain de café, et décider de toutes les étapes de production qui vont suivre. Ainsi, les arômes d’un café et le choix de la méthode de torréfaction dépendent de plusieurs critères :

·   L’origine du grain de café ;

·   La méthode de récolte du grain (à la main, mécaniquement) ;

·   Le degré de maturité du grain au moment de la récolte ;

·   La variété du café (robusta ou arabica) ;

·   Le type de torréfacteur ;

·   La diffusion de la chaleur (par contact direct, ou non, avec les grains) ;

·   La durée de la torréfaction…

L’art de la torréfaction doit être parfaitement maîtrisé pour obtenir des cafés d’exception, et les torréfacteurs veillent au grain tout au long du processus, car tout peut se jouer au degré près.

Les différentes étapes pour torréfier du café

La torréfaction du café se fait à travers 5 étapes chronologiques. Elles sont toutes les mêmes, quelle que soit la méthode de torréfaction utilisée.

·   Étape 1 : le séchage. Le grain de café, qu’il soit importé ou non, contient plus de 10 % d’eau. Avant de procéder à la torréfaction, il faut donc éliminer cette petite quantité d’eau par un processus d’évaporation ;

·   Étape 2 : le jaunissement. Au fil du séchage, le grain de café gonfle sous l’action de l’eau qui se transforme en vapeur, et il perd la pellicule qui le recouvre. Il change également de couleur grâce à une réaction chimique qui permet de caraméliser les protéines et le sucre du café (réaction de Maillard) ;

·   Étape 3 : le premier « crack ». La vapeur contenue dans le grain de café finit par créer une pression si forte que le grain se fissure pour libérer la vapeur. Le grain de café, à ce stade, a doublé de volume, et commence à développer ses arômes ;

·   Étape 4 : la cuisson. Sous l’action de la chaleur, le grain de café va encore changer de couleur, pour devenir brun. Ses arômes encore se développer, tout comme l’acidité. La cuisson est une étape cruciale pour trouver le juste équilibre entre acidité et amertume ;

·   Étape 5 : le second « crack ». Une cuisson trop longue risque de noircir le grain, et d’atténuer les arômes. Il s’agit donc de retirer les grains de café et de les mettre rapidement dans une cuve de refroidissement pour stopper le processus.

Différences entre torréfaction artisanale et industrielle

Il existe 3 méthodes de torréfaction, l’une est artisanale, les deux autres sont industrielles.

·   La torréfaction artisanale traditionnelle : cette méthode s’applique sur de petites quantités de grains de café (200 kilos à la fois maximum), et dure entre 15 et 25 mn. Elle permet de révéler les arômes du café, sans toutefois brûler les grains ;

·   La torréfaction industrielle rapide : cette technique consiste à torréfier le café en continu. Le processus dure une dizaine de minutes, et permet de torréfier jusqu’à 1 500 kg de café en une heure seulement. Mais même si les grains sont chauffés à très haute température (800 °C), sur une courte durée, la caramélisation n’a toutefois pas le temps de se faire, et les arômes sont donc moins développés ;

·   La torréfaction industrielle « flash » : avec cette technique, les torréfacteurs peuvent cuire plusieurs tonnes de grains de café en quelques secondes seulement. Subissant de très hautes températures, le grain brûle systématiquement sans avoir le temps de développer ses arômes.

Vous aimez la bonne odeur du café qui coule, et les arômes puissants qui envahissent la bouche ? Profitez des cafés torréfiés artisanalement où que vous soyez, grâce à la vente en ligne de cafés Cofféa.

Poser une question