Thé parfumé
Thé oolong Mon thé super fruits
0 Сommentaire
Ce thé oolong partiellement fermenté (40%) est naturellement sucré par la pêche et la baie de goji.
Quantité
1 pce.
1 pce.
2 pce.
3 pce.
4 pce.
5 pce.
6 pce.
7 pce.
8 pce.
9 pce.
10 pce.
11 pce.
12 pce.
13 pce.
14 pce.
15 pce.
16 pce.
17 pce.
18 pce.
19 pce.
20 pce.
21 pce.
22 pce.
23 pce.
24 pce.
25 pce.
26 pce.
27 pce.
28 pce.
29 pce.
30 pce.
31 pce.
32 pce.
33 pce.
34 pce.
35 pce.
36 pce.
37 pce.
38 pce.
39 pce.
40 pce.
41 pce.
42 pce.
43 pce.
44 pce.
45 pce.
46 pce.
47 pce.
48 pce.
49 pce.
50 pce.
51 pce.
52 pce.
53 pce.
54 pce.
55 pce.
56 pce.
57 pce.
58 pce.
59 pce.
60 pce.
61 pce.
62 pce.
63 pce.
64 pce.
65 pce.
66 pce.
67 pce.
68 pce.
69 pce.
70 pce.
71 pce.
72 pce.
73 pce.
74 pce.
75 pce.
76 pce.
77 pce.
78 pce.
79 pce.
80 pce.
81 pce.
82 pce.
83 pce.
84 pce.
85 pce.
86 pce.
87 pce.
88 pce.
89 pce.
90 pce.
91 pce.
92 pce.
93 pce.
94 pce.
95 pce.
96 pce.
97 pce.
98 pce.
99 pce.
100 pce.
Poids
100 g
30 g
50 g
70 g
100 g
150 g
200 g
250 g
300 g
400 g
500 g
700 g
1000 g
2000 g
3000 g
5000 g
7000 g
10000 g
8,9 €
Dans le panier
Ajouter au panier
Conseils de préparation
2
grammes par tasse 200 ml
95°
Température d’infusion
5 à 8
Temps d’infusion en minutes
Thé oolong parfumé
Notes gustatives :
Notes de baie de goji et de pêche.
Liste des ingrédients :

Thé partiellement fermenté (40%), morceaux de papaye confite (papaye, sucre), baies de goji (7 %), arômes, morceaux de figues (figue, farine de riz), morceaux de pêche (pêche, farine de riz) (1,9 %), pétales de souci, fleurs de bleuet.
Allergènes : 
peut contenir des traces de lait, de fruits à coques et de soja.
Qu’est-ce que le thé ?
 
Le thé est un arbuste à petites feuilles, de la famille des théacés, dont le nom botanique est le Camélia Sinensis. Les fleurs du théier sont blanches avec 5 pétales et un cœur jaune. 
Deux espèces de thé sont consommées : le Camélia Sinensis Sinensis (cultivé dans les pays humides : en Chine, à Taïwan, au Japon), et le Camélia Sinensis Assamica (pour les pays tropicaux comme le Sri Lanka, l’Inde ou le Kenya).
Le théier aime les régions au climat chaud et humide. L’altitude favorise la qualité au détriment du rendement. Les brumes matinales favorisent la pousse. 
Le théier ne supporte pas l’eau stagnante. Le sol doit être perméable, meuble et profond (car les racines s’enfoncent jusqu'à 6 mètres), volcanique et riche en humus. La lumière est nécessaire à la formation des huiles essentielles qui donne à l’infusion son arôme. Elle doit être diffuse. Des arbres sont souvent plantés en bordure pour faire de l’ombre. 
Un théier à l’état sauvage peut atteindre 30 mètres de hauteur. Ils sont rabattus à 1 mètre du sol afin de faciliter la récolte. Le théier peut avoir jusqu’à 5 récoltes par an, et se cultive généralement 40 à 50 ans. 
La récolte de thé est principalement manuelle afin de garder toute la qualité des feuilles. Toutes les feuilles du théier sont récoltées, triées puis transformées soit en thé blanc, en thé vert, en thé jaune, en thé oolong ou en thé noir. 
Les bienfaits du thé
 sont divers et notamment grâce à sa composition car le thé contient : 
Des tanins : ils calment l’estomac, combattent les troubles intestinaux et aident à la digestion (dès 5mn d’infusion).
Du fluor qui augmente la résistance des dents
De la théine : entre 1,5% et 4% selon les thés. Elle Stimule le système cérébral. Elle peut se contrôler en « rinçant » rapidement le thé et de toute façon baisse à partir de 3mn d’infusion sous l’action des tannins.
Des sels minéraux et oligo-éléments : calcium, potassium et fer
Des vitamines : D1 pour la croissance, C, B1, E ralentissent le vieillissement des cellules.
De la théophylline : substance à l’action diurétique qui protège les vaisseaux sanguins et le cœur.
De la théanine, un acide aminé qui favorise la détente et combiné à la caféine améliore les performances cognitives.
Pour résumer, le thé est sans calorie, sans sodium, diurétique, drainant, antioxydant et détoxifiant (protège l’organisme des effets nocifs des radicaux libres et régénération des cellules de la peau), bénéfique sur l’intellect, la digestion, le système cardio-vasculaire, boostant et déstressant.
Ce thé contient du 
thé oolong 
(dit aussi bleu-vert ou Wulong) : sa transformation est en 5 étapes.
C’est une spécialité de Fujian en Chine et de Taiwan (Formose) dont la réputation est reconnue et le prix souvent élevé. C’est un bon compromis entre le thé noir et le thé vert, il subit un début de fermentation qui est volontairement arrêté entre 10 et 90%.
Sa feuille, toujours entière, est soumise à plusieurs manipulations qui lui donne un aspect torturé et charnu très caractéristique : le flétrissage, l’oxydation, la fixation, le roulage, et enfin la dessiccation.
Le flétrissage élimine une grande partie de l’eau contenue dans les feuilles. On les dépose sur des claies entre lesquelles circule un courant d’air chaud. A la fin de cette opération, les feuilles ont perdu 50% de leur eau, sont assouplies ce qui évite qu’elles se brisent lors de l’étape suivante.
L’oxydation révèle la typicité aromatique et confère au thé oolong sa couleur et son arôme. Tout l’art du planteur est de savoir quand arrêter la fermentation. Trop courte, le thé manquera de corps et de caractère. Trop longue il sera trop plat. Pour ce faire, les feuilles sont placées sur une table où circule de l’air chaud à fort taux d’humidité (95%). Au fur et à mesure du processus, les feuilles changent de couleur et d’odeur.
La fixation c'est un procédé qui permet de stopper l'oxydation des feuilles au moment voulu. Il existe 2 techniques différentes : la chinoise ("Chaleur Sèche" : dans des cuves en cuivre ou fer ou wok, le thé est brassé à la main sur une source de chaleur) et la japonaise ("Chaleur Humide en étuvage" : le séchage se fait à la vapeur, ce qui lui confère ce gout iodé si spécifique).
Le roulage vise à briser les cellules des feuilles pour libérer les huiles essentielles (en utilisant des rouleuses avec 2 disques horizontaux travaillant en sens contraires, des rotor Vanes munies d’un cylindre à vis, ou à la main.). A la fin de cette opération le thé prend sa forme définitive.
La dessication stoppe l’oxydation. Cette opération délicate s’effectue en passant les feuilles dans un four à environ 90°C (sorte de torréfaction). Le taux final d’humidité est de 5 ou 6%.
Les feuilles de thé oolong sèches, sont roulées en petites perles ou torturées, sa liqueur varie, suivant sa fermentation du vert jade au brun chaud et révèle des arômes aussi variés, de la fleur blanche à la châtaigne. Il est peu astringent.
Bienfaits du thé oolong :
 c’est un thé excellent pour faciliter la digestion et aide à brûler les graisses.
L’aromatisation de notre thé :

Le thé est un formidable capteur de parfums. Dans les années 60, le secteur agroalimentaire a vu naitre une petite révolution avec le développement des arômes alimentaires. Ceux-ci ont été définis par le législateur en trois catégories : naturels, nature identique, artificiels. Nous privilégions les arômes naturels issus de matières 1ères naturelles sous forme d’huiles essentielles, d’extraits ou de concentrés. Les arômes « nature identique » sont des composés d’arômes existant à l’état naturel mais sont reproduits par synthèse. Du point de vue moléculaire, ils sont identiques à ceux présents dans la nature. Ils sont moins riches que l’arôme naturel et peuvent être occasionnellement utilisés. Nos thés sont sans arômes artificiels.
Le saviez-vous ? 

La baie de goji
a des vertus antioxydantes, aide à détoxifier le corps et lutter contre le diabète, booste les défenses immunitaires et régule la tension artérielle. C’est un super aliment.
La figue
est riche en minéraux et vitamines, et aide au transit intestinal.
Le bleuet
est réputé pour ses effets bénéfiques sur les yeux : il apaise les effets de la fatigue. C'est également un anti-inflammatoire, et il aide à lutter contre les rhumatismes.
Les pétales de soucis
limitent les troubles digestifs et les douleurs menstruelles. En usage externe, ils favorisent la cicatrisation.
Loading...