Nos 3 thés les plus populaires offerts lors votre première commande
Histoires de cafés
2021-09-16
Les cafés à travers le monde
Les vrais amateurs de café le savent, il existe une multitude de variétés de café. Selon son origine, le café offre des saveurs différentes. Cofféa vous invite donc à un tour du monde du café, pour découvrir toutes les sortes de cafés, mais aussi les différentes manières de le boire.

Tour du monde du café

La culture du café trouverait ses origines en Éthiopie, il y a plus de 14 siècles. C’est en effet au 7ème siècle que les premiers caféiers ont été découvert, mais la production de café s’est vite étendue à travers le monde entier.

La production de café en Afrique

Berceau d’origine du café, l’Afrique produit majoritairement du robusta, un café corsé peu consommé par les occidentaux. La Côte d’Ivoire, premier pays producteur de café en Afrique, est d’ailleurs une référence en matière de robusta, devant le Kenya, la Tanzanie et l’Éthiopie. Mais on retrouve aussi de l’excellent arabica, produit essentiellement par l’Éthiopie et le Kenya.

La production de café en Amérique centrale et aux Caraïbes

Parmi les plus grands producteurs de café au monde, le Mexique produit un arabica de très grande qualité. D’autres pays de l’Amérique centrale, comme le Costa Rica, ou le Panama, produisent surtout du café arabica, même si on retrouve aussi du robusta au Guatemala.

Du côté des Caraïbes, le café Blue Mountain, de Jamaïque, est une référence dans le monde du café, et d’autres îles cultivent aussi le café, et notamment Cuba, Saint-Domingue et Puerto Rico.

La production de café en Amérique du Sud

Acteur majeur dans le monde du café, le Brésil est le plus grand producteur mondial de café, et cultive de nombreuses variétés, mais aussi des cafés grands crus. Il n’est toutefois pas le seul pays d’Amérique du Sud à proposer des cafés de très grande qualité. On retrouve également la Colombie, le Venezuela, le Pérou… Tous de très grands producteurs d’arabica de renom.

La production de café en Asie

Arrivés plus tard sur le marché du café, les pays d’Asie s’imposent désormais et prennent de l’ampleur dans le secteur très concurrentiel du café. L’Indonésie se classe ainsi 3ème producteur mondial de café, et produit essentiellement du robusta. D’autres pays d’Asie travaillent la plante, comme c’est le cas du Vietnam ou de l’Inde.

Il est important de rappeler que le goût d’un café ne provient pas uniquement de son origine. Plusieurs facteurs sont à prendre en compte, comme la méthode de torréfaction ou les conditions climatiques, qui ont une influence directe sur la qualité du grain de café.

La dégustation du café à travers le monde

Bien corsée pour certains, très gourmande pour d’autres, la dégustation du café varie beaucoup d’un pays à un autre. Partons à la rencontre de ces différentes traditions.

La dégustation du café en Amérique

De l’Amérique du Sud au Canada, la consommation du café prend des tournures bien différentes, des plus gourmandes, aux plus légères.

· Le café américain : l’americano est un espresso, auquel on ajoute de l’eau chaude. Si les Français l’appelle « jus de chaussette », les Américains l’apprécient léger et doux. Les New-yorkais se laissent également tenter par un « red eye », un mélange d’espresso et de café filtre ;

· Le café canadien : les 3ème plus grands consommateurs de café au monde boivent leur petit noir comme aux États-Unis. Mais ils apprécient également le café québécois, une variante généreuse de café, auquel on ajoute du whisky, de la crème fouettée et du sirop d’érable ;

· Le café brésilien : le cafezinho brésilien se boit noir, très chaud, et sucré. Consommé dans de petites tasses, il est préparé avec un porte-filtre, ou « mariquinha ». Pour les lendemains de soirée, les Brésiliens se revigorent avec un café au citron ;

· Le café mexicain : le « café de olla » mexicain consiste à faire bouillir un mélange d’eau, de sucre et de cannelle, auquel on ajoute, hors du feu, du café qu’on laisse infuser avant filtrage. Les plus téméraires ajoutent du kalhua, une liqueur de café réputée.

La dégustation de café en Afrique

Véritable tradition, la préparation du café en Afrique offre un breuvage plein de caractère.

· Le café éthiopien : le « buna », cérémonial de préparation du café, consiste à griller les grains de café avant de les broyer au pilon. La mouture est ensuite infusée dans 3 bains successifs d’eau bouillante, avant d’être servie ;

· Le café marocain : pays amateur d’épices, le Maroc n’hésite pas à relever le café avec du poivre, mais aussi du sésame, des clous de girofle, ou du cumin.

La dégustation de café en Europe

Art de vivre pour beaucoup d’Européens, la dégustation de café s’inscrit dans une tradition et une gestuelle propre à chaque pays.

· Le café turc : préparée dans une cezve, une petite casserole en cuivre, ou dans une cafetière arabe, la mouture très fine est mélangée à l’eau, puis portée à ébullition. Les Turcs ne terminent jamais leur café sans lire leur avenir dans le marc de café ;

· Le café italien : tels les grands vins français, le café italien est une véritable institution. Si l’espresso très serré, appelé ristretto, est le plus consommé, le cappuccino et le marocchino (café court, mousse de lait et poudre de cacao) rencontrent aussi un grand succès.

· Le café français : les Français apprécient autant le grand bol de café au lait le matin, que la noisette ou l’espresso à la terrasse d’un café, ou au travail.

· Le café finlandais : le « kaffeost », un mélange de café et… de cubes de fromage, est une véritable tradition en Finlande ;

· Le café irlandais : l’Irish Coffee n’est plus à présenter. Ce café sucré, avec whisky et crème fouettée, réchauffe les Irlandais toute l’année ;

· Le café espagnol : le café colado, ou espresso avec du lait, est parfois accompagné, en Espagne, de miel et de cannelle. Avec du lait concentré sucré, le colado devient un café Bombon ;

· Le café autrichien : le café viennois, ce double espresso avec lait battu, crème fouettée et copeaux de chocolat, est servi dans tous les cafés du pays ;

· Le café grec : en Grèce, le café frappé est roi. Ce café soluble préchauffé est servi avec du lait concentré, et de l’eau froide et des glaçons.

La dégustation du café en Asie

En Asie, le café se consomme rarement noir, et les mélanges sont aussi gourmands qu’étonnants.

· Le café singapourien : du beurre doux est ajouté à du café bien chaud, pour une boisson très onctueuse appelée « Kopi Gu You » ;

· Le café vietnamien : le Cà Phê Trứng est un café fouetté, dans lequel on ajouter du lait concentré, et un jaune d’œuf ;

· Le café hong-kongais : les Chinois ont toujours préféré le thé au café. Ils ont alors eu l’idée de mélanger du thé noir, du café et du lait, pour obtenir ce qu’on appelle le « Yuanyang ».

La dégustation du café en Océanie

Très gourmand aussi, les cafés d’Océanie ne se boivent jamais noir.

· Le café tahitien : le café tahitien est conservé dans un récipient hermétique, dans lequel on ajoute une gousse de vanille fendue ;

· Le café australien : le célèbre « flat white » australien est une recette de café composée d’un double espresso avec laid chaud et mousse de lait.

Vous l’aurez compris, il existe de nombreuses variétés de café, mais aussi une multitude de façons de les boire. Cofféa vous invite à parcourir le monde à travers ses variétés de café, que vous pourrez préparer selon les différentes coutumes du monde.