Nos 3 thés les plus populaires offerts lors votre première commande
Histoires de cafés
2021-10-14
Quels sont les pays du café ?
De l’Afrique en Amérique en passant par l’Asie, l’Europe ou l’Océanie, le café est une boisson consommée partout dans le monde. Avec tant de succès, il est parfois difficile de croire que seulement 5 pays sont à la base de 2/3 de la production mondiale de cette boisson. À travers le présent article, Cofféa vous fait voyager vers les 10 grandes destinations d'élaboration de café au monde.

Le café brésilien

Avec une production de plus de 2 500 000 tonnes par an, le Brésil représente à ce jour le premier producteur de café au monde. Véritable pilier de l’économie du pays, la culture du café a commencé au 18e siècle à Rio De Janeiro avec la culture du premier plant provenant de la Guyane.

Dans ce pays, vous retrouverez notamment le café arabica avec plusieurs variétés et le café robusta. Avec un gout original, le café brésilien se distingue par son onctuosité, sa légèreté et ses notes aromatiques de cacao, de caramel ou d’amande, mais aussi par sa transformation par voie sèche.

Le café vietnamien

Deuxième producteur au monde, le Vietnam totalise une production annuelle de 1 650 000 de tonnes. Ce pays d’Asie a connu ses premières cultures de café dans les années 1800 lorsqu’il était encore sous le protectorat français (Indochine à l’époque).

En ce qui concerne les types de café produits dans ce pays, vous avez le robusta en quantité importante suivi de l’arabica, de l’excelsa et du liberica. Étant donné que l’espèce robusta est la plus dominante, le café vietnamien se distingue par son gout amer et son taux de caféine plus élevé.

Le café colombien

Sur l’échiquier des pays producteurs du café, la Colombie occupe aussi une place importante. Avec une production annuelle de 800 000 tonnes environ, ce pays d’Amérique du Sud occupe la 3e place sur le plan mondial.

Pour la petite histoire, le café a été introduit dans ce pays au 19e siècle avec une extension progressive dans tout le pays. La Colombie est productrice du type de café arabica avec plusieurs variétés. Assez proche du café brésilien, le café colombien est suave, rond et présente des touches aromatiques de cerise et de cacao.

Le café indonésien

À la 4e place de ce classement figure l’Indonésie qui produit 660 000 tonnes de café par an. Très apprécié des consommateurs, le café indonésien a débuté son histoire en 1696 grâce aux Néerlandais. Si la première culture de café arabica était un échec à cause des inondations, 1699 a été l’année des grands débuts du café indonésien.

Aujourd’hui, on retrouve principalement le café robusta et arabica dans ce pays qui sont cultivés sur l’île de Sumatra. En ce qui concerne sa particularité, le café indonésien a un gout unique. Il est piquant, terreux et présente des touches aromatiques de cèdre doux, de poivron ou de champignon.

Le café éthiopien

Réputée pour être le pays d’origine du café, l’Éthiopie occupe la 5e position du classement mondial avec une production de 380 000 tonnes par an. Selon la légende, le café aurait été découvert en Éthiopie (Abyssinie d’alors) au 6e siècle à Kaffa (région du pays) par un berger.

Producteur exclusif du café arabica, ce pays d’Afrique propose l’un des cafés le plus réputé au monde. En termes de particularité, l’Éthiopie présente un café complexe avec une acidité moyenne. Néanmoins, avec plusieurs variétés d’arabica présentes, ainsi que plusieurs régions de culture, le café éthiopien présente une grande diversité d’arôme et de saveurs.

Le café du hondurien

Grâce à une production de 350 000 tonnes, le Honduras pointe à 6e place des plus grands producteurs de café au monde. La culture du café a commencé récemment en 1804 dans ce pays d’Amérique centrale. De plus, ce n’est qu’en 1950 que le gouvernement du Honduras a commencé à soutenir le secteur afin d’en faire un pilier de l’économie.

Il s’agit là d’une véritable prouesse, car en plus d’être dans le rang des plus grands producteurs de café, le café hondurien est apprécié par bon nombre de personnes. De type arabica avec plusieurs variétés, le café du Honduras se distingue par son arôme agréable et son acidité.

Le café indien

Bien connue pour le thé, l’Inde reste quand même l’une des plus grandes nations productrices de café au monde. Ce pays d’Asie se positionne à la 7e place avec une production annuelle de 345 000 tonnes. Selon l’histoire, le café a été introduit en Inde au 17e siècle de façon clandestine par un soufi indien du nom de Baba Budan.

Il a été ensuite distribué à l’ensemble du pays par les Néerlandais au 18e siècle puis a commencé à être commercialisé au 19e siècle. L’Inde produit aujourd’hui 60% de robusta et 40% d’arabica. Son café est doux, savoureux et très peu acide.

Le café ougandais

Deuxième grand producteur de café en Afrique et 8e sur le plan mondial, l’Ouganda réalise une production annuelle de plus de 280 000 tonnes. Utilisé depuis des siècles dans ce pays pour les pratiques religieuses et ses vertus médicinales, le café est devenu un produit colonial à partir du 18e siècle. Producteur de robusta à 80% et d’arabica à 20%, l’Ouganda propose du café avec un gout assez diversifié, fort et une note fruitée.

Le café mexicain

Avant dernier pays dans le classement, le Mexique représente néanmoins le principal fournisseur des États-Unis en café. Avec une production annuelle de 230 000 tonnes, ce pays d’Amérique du Nord cultive principalement l’arabica de très bonne qualité. Au Mexique, le café a commencé son histoire au 18e siècle grâce aux colons espagnols qui l’ont introduit à Veracruz. Le café mexicain dispose d’une acidité complexe assez intéressante avec des notes de chocolat et de caramel.

Le café guatémaltèque

Avec une production annuelle de 200 000 tonnes, le Guatemala ferme la marche des 10 pays producteurs de café au monde. Introduit à la fin du 18e siècle en tant que plante d’ornement, ce n’est qu’à partir de 1850 que le café a commencé à être produit à grande échelle dans ce pays d’Amérique centrale. Le Guatemala cultive principalement le café arabica et son café se distingue par son arôme épicé et chocolaté, mais aussi par son gout acide.

En somme, la production de café représente l’apanage d’une dizaine de pays réparti entre l’Afrique, l’Asie et l’Amérique. Ces pays qui produisent généralement le type de café arabica ou robusta disposent d’une histoire assez singulière avec le café ce qui rend le gout de ce dernier aussi particulier d’une contrée à une autre.